SOMMIÈRES

Le Pont Habité

Le pont a été construit au 1er siècle de notre ère (sous Auguste ou Tibère) pour permettre le passage de la voie romaine venant de Nîmes et se dirigeant vers Toulouse. Dès le 13è siècle il est en grande partie englobé par les habitations. Il compte parmi les rares ponts habités (il en existe une quinzaine en Europe) au même titre que le Ponte Vecchio à Florence.  Sa longueur totale est de 190 mètres, il comporterait au moins vingt arches dont sept sont visibles sur Vidourle. Les autres sont totalement absorbées par le tissu urbain.
Plusieurs fois restauré, les travaux les plus importants datent de 1716. On a du mal aujourd’hui à reconnaître la construction antique, du moins dans la partie dominant le fleuve. En revanche, l’arche visible Rue de la Grave a été conservée dans son état d’origine. Les autres ont servi longtemps de maisons au confort minimum pour finir en caves, ateliers ou garages. Depuis qu’une partie de la ville a été classée secteur sauvegardé, elle a mis en place une politique de conservation et de restauration du patrimoine.

Téléchargez la brochure du parcours historique (plan de la Ville inclus)

SOMMIÈRES

La cité médiévale

Entre Méditerranée et Cévennes, Sommières, véritable carrefour de commerce et de communication à travers les siècles, est de nos jours une cité médiévale qui a su garder son authenticité. Elle s’est développée au fil des siècles, grâce à ses foires renommées et le marché hebdomadaire à partir de la période médiévale.

Les richesses architecturales, le pont habité, son château ou des hôtels particuliers témoignent d’un passé très riche et contribuent aux attraits de Sommières et en font une cité singulière, très attractive, agréable à vivre et dynamique. L’histoire de Sommières est dense et  passionnante. Elle a  forgé le caractère des habitants tout comme les Vidourlades, les crues de ce fleuve capricieux, qui sont parfois terribles. L’histoire du Moyen Age et des autres périodes historiques est retranscrite à l’aide d’un parcours historique à travers les ruelles et places.

Téléchargez la brochure du parcours historique (plan de la Ville inclus)

SOMMIÈRES

Le Château fort et la Chapelle castrale

Situé sur une voie de communication incontournable depuis l’antiquité, Sommières est au Moyen Age un des fiefs majeurs d’un vassal du comte de Toulouse, le seigneur d’Anduze – Sauve. Elle devient ensuite une des principales places fortes royales du Languedoc jusqu’à la fin du XVIIe siècle. La forteresse a résisté aux vicissitudes des guerres de religion. L’ensemble castral conserve de nombreux vestiges, aujourd’hui inscrits aux Monuments historiques.
Dans le cadre du projet de restauration et d’aménagement de la chapelle du château en centre d’interprétation, une étude historique et documentaire de l’ensemble du château est conduite. On y découvre des graffitis qui ont été réalisées par des prisonniers protestants pendant les guerres de religion, tout comme dans la Tour de Constance à Aigues Mortes. www.chateau-sommieres.fr

Téléchargez la brochure du parcours historique (plan de la Ville inclus)

SALINELLES

La Chapelle Saint Julien de Montredon

Avant d’arriver au village, dans la plaine, au milieu des vignes, à mi-chemin entre Sommières et la commune de Salinelles, on peut apercevoir de loin la Chapelle Saint Julien de Montredon, exemple parfait de l’art roman. Composée de deux édifices datant des XIe et XIIe  siècles, elle a été construite en pierre de Pondres. Sauvée in extremis de la ruine, elle a été admirablement restaurée. Cette abbaye avec son petit cimetière abrité dans un cadre bucolique, offre aux promeneurs un charmant spectacle.  L’été, la chapelle accueille des expositions et des concerts prestigieux dans le cadre du Festival de Villevieille-Salinelles.

VILLEVIEILLE

Le château de Villevieille

Un puissant donjon, bâti au XIe siècle par les Bermond d’Anduze, surplombe la vallée du Vidourle. Transformé au cours des âges, on remarque tout particulièrement une délicate façade Renaissance. A l’intérieur se trouvent une splendide salle tapissée de cuir de Cordoue ainsi qu’une intéressante collection de faïences. Chaque année, sous les étoiles de l’été, la cour d’honneur accueille des artistes de renommée internationale pour des soirées exceptionnelles de concerts classiques.

Le château est ouvert  du 1er juillet au 30 septembre tous les jours de 14h à 20h ; Les week-ends de Pâques, de l’Ascension et de la Pentecôte de 14h à 19h.

Pour les groupes  toute l’année sur rendez-vous 04 66 71 65 23- 06 70 61 81 49.

www.chateau-de-villevieille.fr